Once upon a time…

Quelque part en Auvergne

La ligne de chemin de fer menant à Sweetwater passait par le Viaduc de Peter McBain, Auvergnat depuis 3 générations. Il avait construit ce viaduc de ses propres mains, après avoir fini sa ferme. Si je vous dis ça, c’est que ce viaduc était connu dans le coin comme un lieu de nombreuses magouilles et autres forfaits miséreux, un nombre incalculable de guet-apens avait eu lieu ici, et Peter McBain avait de nombreuses fois fait reculer la bande de Cheyennes qui cherchaient à couper la communication entre Sweetwater et Flagstone.

Highline sur Viaduc-7Bigboss, St. Catherine, Cabeck, Little brother, et moi-même – Slack Dynamite – avions depuis plusieurs semaines apporté sur la table l’idée d’aller faire un tour sur le Viaduc de McBain pour poser nos culs terreux sur une sangle. Le lieu de rendez-vous étant établi, pilier sud du Viaduc, nous nous retrouvâmes le dimanche 8 novembre à 9h du matin, après une chevauchée fantastique de 2h30. Highline sur Viaduc-55Mais sur place était déjà présent une bande du Sud, eux aussi avaient ouï-dire de l’œuvre de McBain et la possession du pont était déjà leur. Après quelques négociations, il fut décidé que le Viaduc pouvait être partagé et le butin avec, cela va de soit. L’installation pouvait commencer.

Highline sur Viaduc-30

« Attention ! la cavalerie ! »

Malheureusement le choix du pilier sud s’avéra être un très mauvais choix. La maison de Peter McBain étant toute proche, son chien en liberté pouvait nous attaquer à tous moment et ses aboiements l’alerter. Mais nous n’en savions rien au moment où l’assaut du tablier supérieur fut donné. Heureusement Cabeck avait sur lui une de ses spécialités locales si bonnes, ne résistant qu’à la célèbre Aurely Jane. Il s’avère que les chiens n’en sont pas friands non plus, ce qui permit de repousser le cabot de McBain. Une fois sur le tablier supérieur il ne nous resta plus qu’à accrocher nos cordes sur le chemin de fer afin d’accéder au tablier inférieur tant convoité… Quand soudain : « Attention ! la cavalerie ! » Ils sont là, juste sous nos pieds, jettent un coup d’oeil au Viaduc mais finalement rebroussent chemin. Sauvés ! Couchés entre les rails, nous nous relevons et l’histoire peut continuer.

Highline sur Viaduc-24

« And believe me, they understood ! »

La ligne est installée sous le tablier de métallique, 144m au total d’axe en axe des piliers, l’installation fut rapide, et bientôt il ne nous resta plus qu’à monter en selle. Bigboss est malheureusement privé de se plaisir, blessé par balle au genou l’été dernier. Mais il est venu quand même, histoire de nous prêter main forte et de faire quelques images avec son daguerréotype. Un à un nous enlevons nos bottes pour marcher sur la sangle pendant que les gars du sud sautent au dessus de nous. St. Catherine et Little brother, qui commencent à se faire les armes sur ces longueurs, mettent chacun de beaux essais sur la ligne. Cabeck à son tour s’élancera dessus alors qu’il n’avait jamais encore marché aussi long dans son ranch. Pour ma part je traverse la ligne and have some fun on it histoire de montrer aux yankees qui passent dans la vallée qu’on est pas des rigolos… Et crois moi, ils ont compris !

Highline sur Viaduc-63 Highline sur Viaduc-32

La nuit tombée, nous démontons et sommes prêts à rentrer près de nos femmes et enfants. Cabeck partit au Sud, il savait son cheval vieux et fatigué et prit de l’avance pour rentrer sans trop tirer dessus. Little Brother partit à l’Est, avec son pur sang trop rapide il se retrouva bientôt sous les foudres de la cavalerie, et céda un peu de son butin pour la bonne cause. St. Catherine, BigBoss et moi étions venus en diligence et au moment de repartir les chevaux ne voulurent rien savoir, de vraies mules. La nuit se faisait de plus en plus fraiche quand ils finirent enfin par entendre raison, et nous pûmes reprendre la route vers l’Ouest.

Once upon a time from Trees-asso on Vimeo.

I’m a poor lonesome cowboy…

> Album photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>