Roadtrip en Europe

SLACKLIFE !

Si le rêve américain de la slackline existe c’est bien pour moi de parcourir la route de meeting en meeting. Nous sommes donc partis Canelle et moi le 24 juin au volant de notre petite C15 aménagée pour l’occasion, en route pour l’Est avec pour objectif final Lublin en Pologne.

1

El C15, au réveil près de Millau

1ère étape : Natural Games à Millau (France)

Cette année les NG ont lieu dans les gorges de la Jonte : un rocher magnifique duquel se dégage les vases de Chine et de Sèvres et autres curiosités géologiques. Puisque c’est également un super spot de grimpe on se retrouve à marcher ici des lignes majeures tandis que des grimpeurs se régalent dans de grandes voies et que les vautours volent près de nous. Au loin, les parapentistes aussi se donnent à cœur joie… Pendant les NG on en voit plein les yeux : bloc, dirt, kayak, jumpline, etc. et sans oublier les concerts ! Et quand on parle de spectacle, un monstre de 469m est tendu en vue de battre le record du monde de Highline. La ligne paraît sans fin et se déplace lentement dans le vide. Un à un les meilleurs mondiaux s’élancent et c’est finalement Nathan, Danny et Théo qui passent la ligne.   2

« Black and white » – 115m

 Nous prenons maintenant la route en direction du Vercors, ce qui nous permet de découvrir les paysages magnifiques et variés de la Lozère, l’Ardèche et la Drôme.

3  Une douche entre chaque événement : une règle de base pour arriver en forme sur les prochaines lignes ! 

2ème étape : Marmotte Highline Project à Lans-en-Vercors (France)

Nous sommes accueillis en Isère sur un événement qui promet d’être majeur lui aussi : 18 lignes installées dont 4 de plus de 100m ! L’événement se déroule sur 2 sites, le MHP qui surplombe la vallée de Grenoble (plein gaz !) et le Pas de la bergère exposé sur le Vercors. Ici aussi les lignes sont belles : une 80m perdue dans le vide, des accès en rappels au travers du rocher, et 2 grosses lignes : 250m full dynema et 350m full polyester ! Pendant les journées, des bénévoles sont présents pour encadrer chaque lignes et « radio MHP » est là pour apporter la bonne humeur et permet de suivre l’actualité du meeting en live ! Ainsi on apprends par exemple qu’un mouflage aurait basé (du verbe base : 3,2,1, base!) depuis le MHP, mais on peut aussi y faire sa commande rhum/vodka pour la soirée ! 4

 « Vive la violence » – 80m

Après 4 jours nous reprenons la route, le prochain événement à lieu dans 2 semaines en République Tchèque ce qui nous laisse le temps de se reposer et de profiter du voyage. Nous traversons la Suisse où les concessionnaires de grosses voitures sont plus fréquents que les boulangeries, l’Allemagne où notre C15 peine à garder le rythme sur l’autoroute et l’Autriche pour finir. Les paysages sont magnifiques : des sommets entourés de lacs et rivières où nous profitons de baignades pour se rafraichir.  Arrivés en République tchèque, fini les montagnes ! Et après quelques jours à Prague nous arrivons à Adrspach, proche de la frontière polonaise.

3ème étape : Adrspach highline meeting (République Tchèque)

Adrspach est un parc naturel où une multitude de colonnes rocheuses s’élèvent au cœur d’une forêt et autour d’un grand lac. Le sandstone ne permet pas d’équiper beaucoup de points (2 par voie ou pas du tout) ni de coinceurs. La grimpe se fait donc avec des nœuds de cordes qu’on pose dans les fissures ou des anneaux de corde autour des lunules, pas de moulinette, pas de magnésie. Les highlines sont donc toutes installées en naturel, autour des piliers ou redirigées sur un arbre 5m plus loin. Autant dire qu’ici sans élingues, t’es un homme mort ! Les lignes sont moins exposées mais le site est magnifique et vraiment insolite.

5

6
Nous sommes une dizaine de français ici où la macaronade fait légion, le soir nous nous retrouvons autour de Goulasch + Pivo dans la taverne du coin où une vingtaine de mèches de cheveux sont accrochées en trophée au plafond : Gare à celui qui s’endort ici !

7Repos pour Canelle près de la 90m qui surplombe le parc naturel et son lac

4ème étape : Urban Highline Meeting à Lublin (Pologne)

700km de route polonaise plus tard, nous voilà à Lublin à l’Est de la Pologne près de la frontière Ukrainienne. Ici on slack dans la ville ! Les lignes sont tendues entre les fenêtres des immeubles, certaines sont même tendues depuis une église. Le spectacle est assuré et on se régale qu’on soit sur la slack, au dessus de la foule, ou en dessous à la terrasse d’un restaurant à manger pour quelques pièces. 3 highlines de 60 à 80m sont installées au 12ème étage de bureaux, pas de marche d’approche : on prend l’ascenseur ! Le meeting s’inscrit dans un festival de cirque et on profite pleinement des spectacles de rue qui ont lieu tout au long des journées.  L’Urban Highline Meeting en est à sa 7ème édition et se déroule avec une organisation du tonnerre : battle, projection de films, atelier rodéo et acroyoga, etc.  8910Après 1 mois sur la route, nous prenons le chemin du retour en passant par la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie (un arrêt dans la belle Ljubljana, capitale verte 2016) et l’Italie. Parcourir ces évènements où se regroupent du monde de tous les horizons aura été une super expérience que je n’hésiterais pas à revivre. Que ce soit à pied, vélo, voiture, train ou avion c’est tout une communauté qui se rejoint sur ces évènements pour vivre cette même passion qu’est la Slack mais finalement c’est la découverte de nouvelles cultures pour certains, la traversée de nouveaux espaces pour d’autres, mais encore des rencontres ou des projets dans tous les sens, que nous partageons tous ensemble.  

Le fin mot de l’histoire : Embrun + Verdon

Je me serais battu sur un grand nombre de lignes sur ces évènements, passant 115m de dynema en 2 catchs au NG puis 120m de polyester en 2 catchs également au MHP. En République Tchèque, j’ai validé la 90m à plusieurs reprises. De retour en France, je reste sur ma faim et je rejoint Pablo, Matic et Maxime à Embrun où ils ont tendus avec Clément et Guillaume 200m de polyester pour tenter de battre le record du monde lowtech. La 110m installée, je me bats 3 jours dessus multipliant les essais. Finalement je réussis enfin à la passer ! Enfin 100m+ en highline ! Pendant ce temps Pablo passe la 200m en 3 catchs et Matic et Maxime en moins de 10 catchs ! Après un jour de repos à manger des glaces, boire des bières et profiter d’Embrun nous détendons la 200m et passons une journée supplémentaire sur la 110m qui passe tellement plus facilement maintenant que je n’ai plus d’objectifs dessus, juste me faire plaisir ! 11Safety first !

« Bienvenue au Verdon », 250m de gaz sous les pieds : La semaine suivante nous partons installer 130m dans les gorges du Verdon. Yuri nous rejoint et nous sommes donc 5 à s’élancer sur cette ligne. Chacun mets un essai le premier jour, c’est presque un flash pour Pablo et Yuri qui tombent près de l’arrivée. Le lendemain ça passe pour tout le monde, la ligne tombe pour Matic, puis Yuri, puis Pablo, puis pour moi. On met une grosse pression pour Maxime qui était jusque- là couché tranquillement dans son hamac ! Finalement Maxime se battra l’après-midi sur la ligne et la passera à son tour le lendemain ! Ce fut vraiment excitant d’être tous les 5 ici à se battre pour une ligne et pouvoir la passer chacun un à un ! What a nice feeling ! 12« 4 ans plus tard » – 130m13

Dream team : Louis, Matic, Yuri, Pablo, Maxime and i

D’autres images : 

 Roadtrip de Lucas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>