Débuter en Slackline

Pour compléter le billet sur les bases du slackline voici de quoi vous lancer dans de belles et longues sessions de Slackline… L’idée est de vous donner les différentes étapes de progression pour que vous puissiez débuter et progresser tranquillement ou conseiller vos amis sur leurs premiers pas.

Les 5 étapes pour apprendre à Slacker

Avant de commencer à slacker il est primordiale de se fixer des objectifs. Le premier que nous avons tous et de vouloir marcher… c’est évident ! Mais c’est une erreur, ca ne sera pas le 1er… Il faudra d’abord :

« être capable de rester en équilibre sur un pied  – sur le gauche et sur le droit »

Votre premier entraînement pourrait se résumer à ça mais ce n’est pas très ludique… C’est pourquoi nous vous conseillons de suivre ces 5 étapes ou 5 exercices en respectant toujours les fondamentaux. Une séance de 2 heures devrait suffire ! Installer votre sangle très tendue sur une longueur de 4m max à 30 cm de haut – la bonne hauteur étant sous vos genoux.

  1. Étape 1 : apprendre à rebondir sur la sangle
  2. Étape 2 : apprendre à tenir sur 1 pied = tenir 10sc
  3. Étape 3 : apprendre à toucher la sangle avec la pointe du pied libre
  4. Étape 4 : apprendre à transférer son poids = réaliser son 1er pas
  5. Étape 5 : apprendre à enchainer les pas – slacker

 

Étape 1 :  » le vas & viens « 

  • Placez vous à coté de la slackline, montez sur 1 pied prenez une petite impulsion sur ce pied, rebondissez sur la sangle et sautez de l’autre coté par rapport à votre départ. Réalisez cet exercice dans les 2 sens en changeant de pied sur chaque passage.

L’objectif est d’apprendre à monter, à descendre, à se dégourdir, à se familiariser avec la sangle et à intégrer son élasticité. l’exercice permet également d’apprendre à « charger » c’est-à-dire à effectuer une pression sur la slack

Notre conseil :

bien fléchir les jambes : ne pas se crisper

Étape 2 :  » l’arbre « 

  • Montez sur la slack sur 1 pied, prendre son équilibre et  le conserver le plus longtemps possible. Atteindre 10 secondes sur chaque pied nous semble être un bon début.

L’objectif est d’apprendre à s’équilibre sur un pied ce qui représente l’habilité de base en slackline. Marcher sur une sangle revient à enchainer ce geste… Cet exercice permet d’avoir ses premières sensations.

Nos conseils :

  1. Se décontracter
  2. Regardez un point fixe situé devant et dans l’axe (le bout de la sangle par exemple)
  3. Montez les coudes au dessus des épaules et relâchez les bras et les poignets,
  4. Répétez cet exercice sur chacun des  pieds

Étape 3 :  » touché c’est gagné « 

  • une fois en équilibre sur un pied cherchez à toucher, sans regarder, la sangle devant vous avec la pointe du pied libre  : le regard doit rester fixé sur la slack loin devant.

L’objectif de cet exercice est de maintenir la flexion des jambes et de travailler sur la répartition du poids. En réalisant cette exercice on apprend à déplacer un pied tout en étant sur l’autre et jouer avec son poids.

Nos conseils :

  1. Bien fléchir sur la jambe d’appuis
  2. Souffler, exagérer sa respiration
  3. Chercher à tâtonner sans regarder
  4. Vous pouvez varier l’exercice en cherchant à toucher derrière vous

Étape 4 :  » le premier pas »

  • Reprendre les exercices précédents : monter, trouver son équilibre sur un pied, tâtonner pour placer la pointe de pied sur la sangle et une fois la position validée transférer son poids de la jambe arrière sur la jambe avant. Le pied arrière doit donc décrocher de la sangle tout doucement. On se retrouve alors dans la position de base mais sur l’autre pied. Répétez cet exercice sur les 2 pieds.

l’objectif de cette manœuvre est de réaliser un vrai pas. Marcher sur une slackline reviens à enchainer ce geste… Retenez qu’il s’agit d’une succession de pas sur 1 pied. il ne faut pas chercher à rester en appui sur ses 2 jambes mais bien à se rééquilibrer  entre chaque mouvement. Les pas doivent être lent.

Nos Conseils :

  1. Se décontracter, souffler
  2. Bien maintenir les coudes au dessus des épaules
  3. fonctionner à tâtons : ne pas regarder ses pieds
  4. Chercher un transfert de poids franc : bien charger le pied avant

Étape 5 : « devenir un Slackliner »

  •  Toutes les étapes précédentes étant validées il ne reste plus qu’a enchaîner les pas. Commencer par compter le nombre de pas réalisés et ensuite chercher à  vous chronométrer pour rester le plus longtemps possible sur la sangle. Pour ce jeu fixez vous un nombre de pas à ne pas dépasser : 4 c’est bien au début. 
  • Une fois que vous traverser votre longueur amusez vous à faire des courses de lenteur : chercher à traverser le plus lentement possible.
  • Vous pouvez également jouer sur la tension de votre slack : chercher plus de souplesse dans la sangle et moins de tension.

Nos conseils :

  1. Les coudes au dessus des épaules, les mouvements de bras se déroulent au dessus de votre tête
  2. Fixez votre regard, et  concentrez-vous sur votre respiration
  3. Fléchissez les jambes et placez bien vos pieds
  4. Chercher à bien ressentir le transfert de poid et à utiliser la jambe libre pour vous rééquilibrer à chaque mouvement
  5. Prenez votre temps : réaliser 3 vrais pas est bien mieux que 3 mètres
  6. Travailler sur LA bonne longueur.

Il ne vous reste plus qu’a progresser d’ un pas à chaque session ou à rallonger de 1 mettre chacune de vos installations…

LA longueur de votre ligne sera certainement la clé de votre réussite ou de votre démotivation… Plus la sangle est longue plus c’est dure !!! N’allez pas trop vite en besoigne ! Cherchez des espaces adaptés à votre niveau. Une bonne longueur pour bien s’entrainer est une longueur qui vous permet de marcher plus loin que le milieu. En tout cas, si vous ne dépasser pas le premier 1/3 de votre slack : changez et réduisez votre distance. C’est le jeu du slackliner : une quête perpétuelle d’une ligne idéale…

N’oubliez pas de protéger vos arbres et de respecter notre charte « no traces – zero impact »

 

Bon Slack,

Bertrand

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>